Rechercher dans :


Admission

[Bourse à l'admission] [Toutes les bourses] [Bourses attribuées en 2007-2008]

Information pour l'admission

Condition générale d'admission

Dates limites pour l'admission

Formulaire d'admission

Documents à fournir

Droits de scolarité

Questions et réponses relatives à l'admission


Condition générale d'admission

Programme de maîtrise en droit

Être titulaire d’un diplôme de 1er cycle en droit de l’Université de Montréal. La moyenne minimale acceptée à l’Université est de 3.0. Les spécifications suivantes s’appliquent toutefois en fonction des profils choisis par les candidats :

Maîtrise avec mémoire

L’évaluation des candidatures au LL.M avec mémoire (quel que soit le champ du droit en cause) se fonde sur le dossier complet du candidat, dossier qui est constitué en vue de démontrer de manière globale les aptitudes du candidat à un travail de recherche de haut niveau, mais d’envergure moyenne. Sans être formellement obligatoire, la moyenne visée pour l’admission à ce profil est de 3.3. Pour les candidats ayant une moyenne entre 3.0 et 3.3, l’impact de cette moyenne indicative sur l’évaluation du dossier est pondéré par la prise en compte d’autres éléments constitutifs de ce dossier, lesquels doivent obligatoirement y être versés pour que le dossier soit transmis pour étude. Il s’agit, en l’occurrence, des éléments suivants :

  • Un curriculum vitae complet;
  • Une lettre de recommandation émanant d’une personne (préférablement un professeur d’université) connaissant personnellement le candidat et pouvant concrètement évaluer ses aptitudes à la recherche en se référant, idéalement, à des travaux précis réalisés par le candidat et que le répondant a pu évaluer formellement ou informellement;
  • Un exposé d’un maximum de trois pages faisant état des objectifs de formation et professionnels visés par le candidat au moment de demander son admission au programme de maîtrise avec mémoire, décrivant brièvement son projet de recherche (même dans un état embryonnaire) et expliquant toutes les circonstances ayant pu affecter sa performance académique dans le passé.

L’expérience pertinente du candidat, compte tenu du champ du droit dans lequel il entend réaliser son mémoire, de même que les publications antérieures du candidat démontrant ses capacités de recherche seront également, le cas échéant, pris en considération. Une bonne maîtrise de la langue française est exigée. Compte tenu des impératifs liés à la recherche de la littérature scientifique, une connaissance suffisante de la langue anglaise est aussi requise.

Un candidat admis originellement dans un programme de maîtrise avec travail dirigé ou de DESS peut par la suite faire une demande de transfert dans le programme de maîtrise avec mémoire. L’évaluation de son dossier se fera en fonction des critères exposés ci-haut, à charge cependant par le candidat de démontrer que, sur la base d’au moins cinq cours réalisés dans le cadre de l’un ou l’autre de ces programmes, sa moyenne pondérée satisfait aux exigences pour le programme de maîtrise avec mémoire. Si le candidat est jugé admissible, il doit satisfaire à toutes les obligations du programme en ce qui concerne la scolarité et la rédaction.

Des conditions particulières s'appliquent au programme en droit fiscal. Les demandes d’admissions se font à HEC Montréal. Voir les dates particulières sur le site du programme.

  • Diplôme en droit d'une université canadienne

L'équivalence des diplômes d'autres universités et des résultats académiques est appréciée selon une grille établie par la Faculté des études supérieures et la Faculté de droit. À titre indicatif, voici certains facteurs d'équivalence :

  • Université Laval : moyenne d'au moins 3
  • Université McGill : moyenne d'au moins 3
  • U.Q.A.M. : moyenne d'au moins 3,2
  • Université de Sherbrooke : moyenne d'au moins 3 (73%)
  • Université d'Ottawa : moyenne d'au moins 6,5

 

J.D. ou microprogramme en Common Law nord-américaine ou D.E.S.S. ou microprogramme en droit des affaires, en droit des technologies de l’information et en droit international

Être titulaire d'un diplôme de 1er cycle en droit de l'Université de Montréal obtenu avec une moyenne d'au moins 2,7 ou d'un diplôme jugé équivalent. Avant l'obtention du J.D., les étudiants doivent se conformer aux exigences établies par la Fédération des ordres professionnels de juristes du Canada.

Diplôme de droit notarial (DDN)

Détenir un grade de 1er cycle en droit d'une université du Québec ou de la section de droit civil de l'Université d'Ottawa ou l'équivalent. Il est fortement recommandé d'avoir suivi les cours du Profil indicatif publié par la Chambre des notaires du Québec. Le doyen n'est pas tenu d'admettre tous les candidats qui satisfont aux conditions d'admissibilité.

Microprogramme en droit et travail

Être titulaire d'un baccalauréat en droit ou d'un baccalauréat en relations industrielles ou d'un diplôme jugé équivalent, obtenu avec une moyenne d'au moins 2,7 sur 4,3 ou l'équivalent, et avoir fait un cours de trois crédits en droit du travail au premier cycle.

Diplôme en droit d'une université étrangère

Le diplôme soumis pour fins d'admission sera analysé selon le nombre d'années d'études en droit. Par exemple, un diplôme de master 1 est requis dans le cas d'une université européenne; dans les pays francophones, un diplôme de maîtrise ou une licence d'une durée de quatre années d'études en droit sont acceptés. Ces diplôme doivent avoir été octroyés avec une mention "Assez bien" ou l'équivalent. Le fait de détenir ce grade ne garantit cependant pas l'admission.

Veuillez noter que les programmes des Diplôme d’études supérieures spécialisés (DESS) de la Faculté de droit de l’Université de Montréal n’exigent pas la rédaction d’un travail dirigé ou d’un mémoire. En outre, ils comportent un nombre de crédits moins élevé que la maîtrise en droit (LLM). Seule cette dernière est équivalente à un diplôme de niveau «Master 2» ou encore à un Diplôme d’études approfondies (DEA), notamment pour l’admission au programme de doctorat en droit.

Les juristes étrangers qui souhaitent devenir avocats au Québec doivent présenter une demande en ce sens au Barreau du Québec qui déterminera quels sont les cours de premier cycle qu’ils devront suivre avant d’être admis à l’École du Barreau. Les diplômes de 2e cycle ne bénéficient d’aucune reconnaissance dans ce contexte, contrairement à la situation qui prévaut généralement à l’étranger. Pour obtenir des renseignements additionnels, consulter : Demande d’admission au barreau du Québec

Les détenteurs d'un diplôme étranger ne sont pas davantage admissibles au Diplôme de droit notarial ou à la maîtrise en droit, option notariat. Ils doivent communiquer avec la Chambre des notaires du Québec pour obtenir la liste des cours de droit québécois prérequis à cette admission.  Pour obtenir des renseignements additionnels, consulter : www.cdnq.org

Dossiers insuffisants pour l'admission à nos programmes

Un candidat à l'admission dont le dossier académique universitaire est près de la moyenne exigée pour l'admission aux études supérieures pourra se voir imposer des conditions particulières.

Diplôme de 1er cycle dans une autre discipline que le droit

Le dossier universitaire sera apprécié selon les exigences normalement liées à cette discipline.

Dans le seul cas du programme de maîtrise, l’étudiant pourra être autorisé à suivre une propédeutique pouvant atteindre 29 crédits, s’il en fait la demande en remplissant le formulaire d’admission. Les cours suivis doivent débuter au trimestre d’automne et être suivis à temps complet, de jour. Dans la mesure où ces cours préparatoires sont réussis avec une moyenne cumulative de 3,0, l'étudiant sera admis. La faculté ne dispense aucune information à cet égard avant d'avoir étudié le dossier soumis avec la demande d'admission.


Dates limites pour l'admission à nos programmes*

 

Programmes/Trimestre
Hiver***
Été
Automne*

Maîtrise en droit

1er novembre

1er avril**

1er mai

Maîtrise en droit fiscal
(admission via HEC)

Common law (DESS et Microprogramme)

Pas d'admission

Pas d'admission

1er mai

Diplôme de droit notarial

Pas d'admission

Pas d'admission

1er mai

DESS en droit des affaires; en droit international

1er novembre

Pas d'admission

1er mai

Microprogrammes : en droit des affaires; en droit des technologies de l'information; en droit et travail

1er novembre

Pas d'admission

1er mai

Commerce électronique

Pas d'admission

Pas d'admission

1er mars

* Pour être admissible à des concours de bourses d'admission, vous devez avoir fait votre demande avant le 1er février.

** Par la formule intensive des cours d'été, les admissions à l'été ne sont recommandées que pour les changements de programme et pour les étudiants ayant déjà suivi des cours de 2e cycle au Québec.

*** Les étudiants internationaux dont un visa est requis pour venir étudier au Canada doivent faire une demande avant le 15 septembre.

Nous pouvons accepter des demandes tardives après le 1er mai. Toutefois, après le 1er mai, les demandes seront étudiées en fonction de notre capacité d'accueil.


Formulaire d'admission

  • Pour tous les programmes SAUF Droit fiscal

          Formulaire à remplir en ligne: Centre étudiant - Admission

        

  • Pour le programme de droit fiscal

Lien vers le site de HEC Montréal
(514) 340-6136


Documents à fournir

Pour tous les programmes de 2e cycle (microprogrammes, DESS, LL.M.) SAUF la maîtrise en droit fiscal, il n'y a aucun autre document à fournir que ceux énumérés ci-haut et sur le site du Guichet étudiant. Les étudiants qui veulent s'inscrire en droit fiscal et qui ne sont pas déjà titulaires du DESS en fiscalité, doivent répondre aux exigences de HEC Montréal (DESS en fiscalité). 


Renseignements sur tous les programmes SAUF Droit fiscal: 
info-droit@umontreal.ca

Renseignements sur le programme de Droit fiscal:
(514) 340-6136
m.droit.fiscal@hec.ca


Urgence | Offres d'emploi | Mon courriel | StudiUM | iTunes U | Pour nous joindre   rss